Menu

Une autre forme du restaurant collectif

0 Comment


Un restaurant collectif représentant une branche industrielle vend les repas à un prix normal et acceptable, mais les clients ou les consommateurs finaux ne paient qu’une partie parce que leur employeur ou l’institution responsable prend en charge une grande partie du coût.

La gestion des restaurants collectifs à vocation sociale

A titre informatif, il y a un peu plus de 25 ans en France, plus de 11 millions de repas sont servis par jour au niveau des restaurants collectifs existants, aujourd’hui c’est à vous de voir. Des entreprises privées sont engagés par délégation de service public à préparer les repas, sinon les institutions elles-mêmes prennent en charge les services y afférents. Ces entités sont responsables vis-à-vis des risques de toxi-infection alimentaire collective (TIAC). En effet, il s’agit de prendre connaissance des classifications de ces restaurants collectifs, entre autres les établissements qui assurent la restauration classique et thématique, la restauration collective en entreprise, en milieu scolaire, en maison de santé ou en maison carcérale, puis la restauration rapide qui fait couler encore d’encre pour les commentaires.

L’aspect législatif des restaurants collectifs

La sécurité alimentaire et la traçabilité des produits et intrants font partie des points essentiels exigés aux restaurants collectifs. Ces derniers doivent respecter et se référer aux corpus existants sur le plan international, européen et national, voire régional pour certains pays. Un agrément sanitaire est désormais exigé pour qu’un restaurant collectif soit officiellement en règle. Il s’agit à cet effet de mettre en exergue continuellement la traçabilité des produits, le développement de la responsabilité du chef cuisinier et son patron, le suivi des moyens mis en œuvre et les résultats qui en découlent, puis la certification de la conformité des produits ( CCP), sinon il faut se référer aux bonnes pratiques d’hygiène (BPH) ou aux bonnes pratiques de fabrication (BPF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *